ARCES-SUR-GIRONDE – COMMUNE DU PAYS ROYANNAIS

Des axes de travail

«Nous venons d’apprendre le résultat du match Roumanie-France : 0-0. » Autant dire que les décideurs de tous poils, actifs ou retraités, qui ont préféré lundi le rendez-vous fondateur du Conseil économique et social local (CESL) à la première rencontre des Bleus à l’Euro 2008, n’ont rien eu à regretter. La quasi-totalité avait répondu présent pour cette réunion de mise en route. Le CESL est aujourd’hui constitué, présidé comme prévu par le député-maire Didier Quentin lui-même.
« Il s’agissait d’une prise de contact, explique le vice-président du CESL, Gérard Filoche. Nous sommes dans une phase de mise en place, avec pour devoir de fonctionner en harmonie avec le Conseil de développement du Pays royannais, c’est inscrit dans nos fondamentaux. » Pour Gérard Filoche, la structure ainsi constituée est innovante. « Il n’en existe pas d’autre dans le département ou en Poitou-Charentes. Il n’y en a d’ailleurs qu’une quinzaine en France. »

Laboratoire. Les membres du CESL, répartis en collèges, ont ainsi reçu leur « feuille de route », principaux axes de travail pour les prochains mois. « Cette assemblée a une mission essentielle de laboratoire d’idées. Le principe est d’amener une valeur ajoutée à la réflexion sur les grands dossiers économiques et sociaux royannais. »
Concrètement ? « Nous allons mener une réflexion globale sur l’affectation et le remodelage du Palais des congrès, mais aussi des Jardins du Monde. Nous allons également nous pencher sur un projet de médiathèque : où la faire, comment, pourquoi ? Nous allons aussi plancher sur le dossier des logements sociaux, qui est une des préoccupations majeures de la municipalité. »
Didier Quentin s’est montré également soucieux de résoudre le contentieux opposant la commune à la Région Poitou-Charentes sur la propriété et la destination des locaux de l’ancien lycée Curie. « Il faut savoir ce qu’il est plus opportun d’y réaliser, souligne-t-il. Il faut, en tout cas, éviter de s’engluer dans une procédure. Je suis prêt à rencontrer personnellement Ségolène Royal pour travailler sur le dossier. »

Urbanisme commercial. Le CESL n’est pas condamné à plancher sur les seuls sujets de la commune. Ce groupe de travail a également pour tâche de faire remonter le fruit de ses propres cogitations. « Il y a eu une certaine effervescence autour de l’urbanisme commercial. Mais il y a également eu une discussion sur le service à la personne à domicile, pour les personnes âgées, de même que sur les solutions à faire émerger pour maintenir la population active à Royan, éviter qu’elle ne fuie vers d’autres communes. Nous travaillons également sur des activités ludiques pour les enfants. Nous envisageons enfin la création d’un salon sur le design des années 50. Les idées ne manquent pas? »
Président : Didier Quentin. Vice-président : Gérard Filoche. Secrétaire : Marie-Josée Dauzidou. Trésorier : Pierre Hédin. Responsables de collèges : Michel Barthe (personnalités qualifiées), Richard Canac (employeurs et cadres), André Mongrand (associations économiques), Philippe Pain (associations sociales). Source

Laisser un commentaire

Mercredi - Sem. 26 2 8 Juin Saint Irénée EPremier croissant
Publicité

 

Votre météo de Arces en direct et Webcam

 

Météo en 6 langues

Meteo Arces sur gironde

Quelques photos de la commune

Lettre d'information !


Inscrivez-vous afin de recevoir les informations : Alerte météo, les animations...
Inscription à: Arces-sur-Gironde.com

Publicité

 


Votre qualité de l'air