ARCES-SUR-GIRONDE – COMMUNE DU PAYS ROYANNAIS

L’hôpital restera-t-il autonome ?

ROYAN : Le centre hospitalier de Royan est-il condamné à devenir un satellite du centre référence de Saintes ? Mettant à profit le mouvement de grève national des praticiens hospitaliers pour la défense de leur retraite


, le délégué régional de l’Association des médecins urgentistes de France (AMUF) Sauveur Meglio évoque pour le centre hospitalier un scénario en cours d’écriture. Celui d’un centre hospitalier dont l’indépendance pourrait être mise à mal par les prochains textes de loi.

Dans le collimateur du syndicaliste, la loi « patients, santé, territoire » préparée par le ministre de la santé Roselyne Bachelot, dont le contenu est largement inspiré par le rapport Larcher sur les hôpitaux de France. « Les grandes lignes en sont tracées, explique Sauveur Meglio. Le projet réunit les conclusions des rapports Larcher et Valencien. Il propose d’instaurer une nouvelle gouvernance calquée sur le modèle des entreprises privées, directoire et conseil de surveillance. Le directeur y voit ses pouvoirs renforcés. Il devient une espèce de « big boss » doté d’un pouvoir quasi absolu sur le personnel. »

Pertes d’influence.

Corollaire de la concentration des pouvoirs, Sauveur Meglio anticipe la perte d’influence des médecins mais aussi et surtout des élus au sein la structure. « Le directoire comprendra bien quelques médecins, dont la présidente de la Commission médicale d’établissement (CME). De même que le conseil de surveillance, qui devrait en outre intégrer des responsables syndicaux et des représentants des usagers. Mais le conseil d’administration saute, de même que la présidence des élus. C’est la disparition du lien social. »

Quelles conséquences pour Royan ? Une perte d’autonomie dans le cadre d’une politique de territoire. « On nous demande de mutualiser les moyens au sein de communautés hospitalières territoriales. Il n’est pas besoin d’être grand devin pour deviner qu’il y en aura deux dans le département, une Aunis autour de La Rochelle et une Saintonge autour de Saintes. Avec dans le giron de la ville centre, les hôpitaux de Royan, Saint-Jean-d’Angély et Jonzac. En cas de conflit, qui prendra les décisions ? Aura-t-on des spécialistes volants ? »

Finances mauvaises.

Sauveur Meglio souligne le déficit endémique du centre hospitalier de Royan. « Les finances sont mauvaises. Le déficit peut être évalué à hauteur de 700 000 euros, voire un million. Le moratoire obtenu par le député-maire Didier Quentin nous autorise un dépassement de 300 000 euros, Mais il a fallu son poids politique. Et mais nous sommes toujours en train de courir après l’objectif. »

Pour le syndicaliste, les bonnes décisions restent à prendre. « La direction (1) nous dit et nous répète que nous perdons de l’argent. Que les personnels paramédicaux ne peuvent de fait être remplacés. Mais personne ne peut déterminer les postes les plus coûteux, faute de comptabilité analytique. Nous n’avons toujours pas de directeur financier alors que c’est obligatoire. Faute de lisibilité, personne ne peut réellement interpréter la situation de l’hôpital. On aura alors beau jeu de dire, lorsqu’une spécialité manquera à Royan, qu’elle existe déjà à Saintes ! »

La CARA en soutien ? Comment dès lors impliquer de nouveau les collectivités ? « En les faisant intervenir dans le financement, explique Sauveur Meglio.

Une collectivité capable d’injecter de l’argent pour sauver les Jardins du Monde doit pouvoir trouver 200 ou 300 000 euros pour son hôpital. Le financement d’activités non-médicales, comme par exemple le nettoyage, peut soulager le budget de l’établissement. Royan, à vrai dire, n’est pas seule concernée. Le centre hospitalier de Royan reçoit des patients de tout le Pays royannais. L’Agglomération Royan Atlantique ne pourrait-elle pas être partenaire de l’hôpital, par le biais d’une compétence déléguée ? Je suis intimement convaincu que le débat doit être ouvert, pour le maintien de l’offre de soins. Il faut savoir faire preuve d’imagination. »

(1) Gérard Jouy ayant quitté le centre hospitalier, l’établissement est géré par le directeur du site de Saint-Jean-d’Angély. Source

Laisser un commentaire

40e Fête du Pineau à Eparges

Entrée et spectacles gratuits. Diner champêtre et dansant chaque soir

La Route des Carrelets

Territoires Imaginaires présente : Port-Maran : Déambulation sonore et illuminations des carrelets à partir de 21h30 le dimanche 13 aout 2017.

Lundi - Sem. 34 2 1 Août Saint Christophe ZNouvelle lune
Publicité

Votre météo de Arces en direct et Webcam

Météo en 6 langues
Consulter la météo

A BARZAN LES VESTIGES NOUS LIVRENT LEURS SECRETS

Lire la suite

Quelques photos de la commune


Votre qualité de l'air