ARCES-SUR-GIRONDE – COMMUNE DU PAYS ROYANNAIS

« J’espère que cela marquera les esprits »

ROYAN : Ils étaient 2 000 à dire non au projet de terminal méthanier au Verdon-sur-mer, samedi après-midi, sur la plage de la Grande Conche de Royan.


Avec, à leur tête, le vice-président sur la rive droite de l’association Une pointe pour tous, Jacques Gervais. Qualifiant le mouvement de pacifiste, il reprécise néanmoins les enjeux d’une telle mobilisation.

« Sud Ouest ». Êtes-vous satisfait de la manifestation de ce week-end ?

Jacques Gervais. Oui, je me réjouis ainsi que tous les membres de l’association Une pointe pour tous, notamment le vice-président côté Médoc, Bernard Vinquoy, qui était au rendez-vous samedi à Royan. Les élus aussi ont répondu présent : le député-maire Didier Quentin, la vice-présidente du Conseil régional Régine Joly et plusieurs maires de Charente-Maritime.

On attendait 1 500 personnes, au final nous avons atteint les 2 000. J’espère que cela contribuera à marquer encore un peu plus les esprits.

Le dossier de l’entreprise 4Gas a pour l’instant été rejeté par le préfet de Gironde.

Vous continuez à vous battre : quelle est votre plus grande crainte ?

Si un tel projet voit le jour – j’ai bon espoir que ce ne soit pas le cas -, notre plus grande crainte réside dans le danger que cela représenterait pour les habitants du littoral. Au niveau de Saint-Palais-sur-mer, les navires méthaniers passeraient à 400 mètres de la côte. Que fait-on si un incident survient ? Que fait-on du gaz qui se déverse dans l’eau, quelles séquelles toxiques pour la population ?

En plus, ce projet industriel ne répond pas du tout à des besoins nationaux ou européens, puisque nous sommes déjà desservis par des gazoducs important une matière première venue des pays de l’Est, nordiques ou du Moyen-Orient.

Quels sont les arguments avancés, notamment par le Port de Bordeaux, pour qu’un tel projet soit mené à bout ?

On a fait miroiter aux communes de la rive gauche une manne financière déclenchée par les revenus de la taxe professionnelle. Mais celle-ci devrait être supprimée en 2010, le président de la République l’a confirmé il y a quelques semaines ! Côté emplois, je ne crois pas que le département serait gagnant. D’un côté, on nous a annoncé que le port méthanier serait créateur de 40 postes, mais il faut voir lesquels. Pour les gens de la région, ce serait surtout de l’intermittence. D’un autre côté, on perdrait entre 600 et 800 emplois dans le secteur du tourisme. Hôtellerie, campings, navigation : beaucoup de clients ne viendront plus si trois cuves de 50 mètres de haut polluent le paysage. Et puis l’implantation d’une telle structure encouragerait le développement d’autres industries sur le littoral. Source [poll id= »6″]

Laisser un commentaire

40e Fête du Pineau à Eparges

Entrée et spectacles gratuits. Diner champêtre et dansant chaque soir

La Route des Carrelets

Territoires Imaginaires présente : Port-Maran : Déambulation sonore et illuminations des carrelets à partir de 21h30 le dimanche 13 aout 2017.

Jeudi - Sem. 33 1 7 Août Saint Hyacinthe WDernier croissant
Publicité

Votre météo de Arces en direct et Webcam

Météo en 6 langues
Consulter la météo

A BARZAN LES VESTIGES NOUS LIVRENT LEURS SECRETS

Lire la suite

Quelques photos de la commune


Votre qualité de l'air