Remarques concernant le dernier bulletin municipal Juin-Décembre N°38

Remarques concernant le dernier bulletin municipal Juin-Décembre N°38

Voici le courrier reçu d’un(e) habitan(e) de Arces qui nous a demandé de poster ce courrier.

« Monsieur l’administrateur du site internet,

Je me permets de vous faire part de mes remarques concernant le dernier bulletin municipal Juin-Décembre N°38 distribué le 13 Janvier 2019.

Tout d’abord surpris de l’édito du maire « L’année 2018 s’achève ; nous déplorons la fermeture de notre boulangerie au mois de Juillet dernier » mais qu’a fait la mairie pour que cela n’arrive pas, pourquoi n’a-t-elle pas incité l’association local pour l’achat du pain pour les festivités du village ? NON elle prenait son pain ailleurs. Saluons quand même une conseillère municipale qui a toujours été fidèle à son achat dans celle-ci.

Lorsque l’on demande aux Arcillonnes et Arcillons d’être acteurs de la préservation des activités existantes et à venir encore faut-il que l’information soit distribuée à tous et non pas à un cercle restreint.

Je souhaite revenir sur la page « Informations Municipales » ou le Maire parle de la lutte contre les constructions illicites que dire des mobil-homes installés sur la commune ; voir même dans une zone classée « Natura 2000 » et malgré une remarque s’entendre dire : «  je ne peux rien faire » alors pourquoi parle-t-on de sanctions fiscales et pénales ?

Travaux de voirie, certains seront heureux d’apprendre que leurs routes ne seront toujours pas refaites mais que l’on a acheté plus de 30 tonnes d’enrobé pour bricoler un instant les trous existants.

Quand au radar pédagogique solaire, on ne peut que se satisfaire de l’achat d’un seul que l’on déplace mais sans la ténacité d’un habitant en serions-nous là ? A quand le deuxième ?

Il est vrai que le budget de dotations est en baisse concernant la rénovation de la voirie mais toutes les interdictions de circulation de véhicules dépassant un certain tonnage est-elle respectée ? Que dire de l’état de nos voies lorsque certains agriculteurs quittent leurs champs sans enlever le plus gros de la terre sur leurs roues ?

Concernant les compteurs LINKY pourquoi la Mairie comme certaines ne s’opposent pas à l’installation. Pourquoi affirmer qu’il sont « communicant alors qu’ils ne sont pas programmés actuellement. Dire que cela va diminuer le coût des prestations à voir ? Qu’en sera-t-il de celles et ceux qui ont encore de l’EJP ? Des associations de consommateurs ont parlé de la dangerosité de ceux-ci alors devons-nous comprendre que la Mairie n’émet aucune restriction sur cette installation ?

Par contre, saluons quand même la poursuite des travaux de l’église commencés du temps de l’ancien Maire par une reprise des vitraux : « un peu contesté à l’époque par ceux qui sont en place ». Au lieu de tenter de comprendre la cause de l’affaissement des sols dans la partie sud de l’église la Mairie pourrait faire appel aux anciens ayant travaillés dans celle-ci.

Rien sur l’amélioration de l’accès à internet, de l’état des bas-côtés de nos routes de l’état de la signalisation, le non-éclairage de certains endroits alors qu’il y en a trop à d’autres. »

Ce courrier est sous l’unique responsabilité de son auteur(e).







Edito

Voir l’archive EDITO



Inscription à: Arces-sur-Gironde.Com
Votre E-Mail:

 

 

Publicité

Quelques photos de la commune

Votre météo de Arces en 6 langues + Webcam