Gilets Jaunes

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Admin, il y a 5 mois et 1 semaine.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #5069

    Admin
    Admin bbPress

    Donnez votre vis sur le gilet jaune

    Des demandes des Gilets Jaunes

    Hausse réelle et significative du SMIC et non pas de la prime d’activité) pour tout salarié qui y est assujetti et quelques soient les revenus familiaux. Cette nouvelle valeur devrait favoriser l’emploi.

    Relevé les minimas sociaux (RSA, AAH, minimum Vieillesse et ASS) pour permettre à tous les citoyens de vivre conformément à la dignité humaine (droit énoncé dans le préambule de la Constitution Française de 1946 et par le Conseil de l’Europe : droit de se nourrir, d’avoir un toit, de se soigner et de mener une vie d’être humain).

    Annulation de la hausse de la CSG pour tous les retraités et ré indexation des retraites sur le coût de la vie. (Si Macron et son gouvernement pensent qu’une retraite de 2000€ fait de vous un riche, ils fraudraient qu’ils repensent ces « hôtels » quatre étoiles que l’on appelle : maison de retraite et qui coûtent en moyenne 2900€. Mais comptent-ils sur les enfants pour payer le reste à charge ?)

    Taxe sur les carburants : gel des taxes sur la base de leurs valeurs en janvier 2018 et non décembre.

    Baisse des taxes sur l’énergie et non une baisse des tarifs qui conduira, à terme, à un rattrapage des hausses comme en 2015 (sur décision du conseil d’état).

    Durcissement du contrôle technique repoussé jusqu’à ce que le gouvernement mette en place des mesures permettant à tout travailleur de pouvoir acheter une voiture à bas coût si son véhicule est refusé au contrôle ( voir avec les constructeurs pour la création d’un modèle bas de gamme et mettre en place des aides : primes, prêt taux zéro… tout travailleur doit pouvoir aller à son travail sans mettre en péril son foyer)

    Baisse de la TVA sur les articles de première nécessité : gain de pouvoir d’achat.

    Rétablissement de l’ISF, remise à plat du régime de retraite du gouvernement, prise en compte du vote blanc, scrutin proportionnel, salaires des membres du gouvernement. D’autres revendications pouvant être rajoutées au cours du débat.

    Diminution des représentants d’un tiers : ministres, sénateurs, députés, hauts fonctionnaire et suppression des avantages monstrueux des élus après mandat.

    Ce débat est actuellement bloqué sur certains sujets par le gouvernement qui cherche à gagner du temps avant les Européennes. Qu’avons-nous à gagner de parler avec des personnes qui écoutent mais ne comprennent pas qui ne changeront rien ?

    Après avoir ignoré les Maires lors de leur dernier congrès, Macron leur demande de faire remonter les revendications. Aujourd’hui la tension monte de plus en plus. Il serait regrettable que tout ceci se termine en violence chose que nous Gilets Jaunes ne désirons pas. Nous sommes avant tout un mouvement pacifique, nous subissons les violences des services d’ordre qui à plusieurs eux se permettent de taper, lancer des projectiles blessant et invalidant contre nous. Nous ne pouvons que déplorer les morts depuis le 17 Novembre mais si le gouvernement avait pris dès le départ la mesure du mécontentement des citoyens nous n’en serions pas là.

    Les diverses provocations orales, de justice, prises envers et contre les gilets jaunes sans condamner aussi les violences policières filmées font que demain nous risquons d’entrer dans un processus ou plus personne ne souhaitera faire de concession.

    Nous devons retrouver une France apaisée, heureuse de vivre, sans haine, mais avec une justice salariale qui évite les conflits. Les écarts de rémunérations sont trop élevés actuellement.

    Faire demain encore confiance aux sénateurs, aux députés, aux maires pour que tous les sujets soient remontés au plus haut de l’état et traités réconciliera le peuple et les élus. Sinon nos gouvernants et élus porteront la responsabilité de cet échec.

    D’autres propositions surement viendront encore, nous devons ensemble sur les barrages encore en place, dans nos réunions en débattre sereinement. Nous prouverons au gouvernement et à tous ceux qui nous méprisent que, même sans responsable, le peuple est capable de démocratie et d’exprimer clairement des revendications.

    Les maires ont été mis à l’index par ce gouvernement qui lui demain les appellent « Au Secours » ne pouvant plus maitriser la situation, alors gardez vos mairies ouvertes et dialoguer avec vos administrés car toutes et tous ont des demandes des difficultés et ils veulent ne plus subir.

    Revendications du groupe de Saintes l’ayant déjà donner aux élus.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.




Edito

Voir l’archive EDITO

 

La 29eme fête des fleurs les 8,9 et 10 juin 2019.
la fete des fleurs arces


Inscription à: Arces-sur-Gironde.Com
Votre E-Mail:

 

 

Publicité