ARCES-SUR-GIRONDE – COMMUNE DU PAYS ROYANNAIS

Les anti-méthanier trouvent « des appuis » à Bruxelles

PAYS ROYANNAIS : D’un côté, Dominique Bussereau, secrétaire d’État aux Transports, ministère de tutelle des ports, attend d’elle qu’elle explore des voies alternatives autres qu’un terminal méthanier au Verdon pour développer le Grand port maritime de Bordeaux (ex-Port autonome).


De l’autre, Marie-Luce Bousseton, la présidente du directoire du Grand port, côtoie un président du conseil surveillance de la structure portuaire, Jean-Paul Sandraz, défendant avec ardeur le projet de la société néerlandaise 4Gas. Voilà qui s’appelle un grand écart.

Une rare unanimité

Les opposants au projet de terminal méthanier, eux, s’inquiéteront en temps voulu des orientations exactes et définitives du Grand port maritime de Bordeaux. Ces orientations seront présentées le 9 avril prochain. Les anti-méthanier, dès ce samedi, feront à nouveau entendre leur hostilité aux vues des « Bordelais » sur la zone industrialo-portuaire verdonnaise. D’ici là ? Ils prendront le temps de savourer les bonnes nouvelles ramenées de leur voyage à Bruxelles, mardi, par le député-maire de Royan, Didier Quentin, le responsable de la commission juridique du collectif « Une pointe pour tous », Alain Durand-Lasserve, ou encore le président du jeune comité « Estuaire 33-17 », Éric Poder.

Un triple non-sens

À la sortie de leur audition par la commission des pétitions du Parlement européenn, les émissaires du front anti-terminal méthanier buvaient du petit lait. « Outre les personnes convoquées après avoir adressé au Parlement une pétition, des députés européens se sont exprimés et tous, dans leur prise de parole, allaient dans notre sens », se réjouit Didier Quentin. « Le président de la commission des pétitions, le député polonais Marcin Libicki, a même souligné qu’il avait rarement observé une telle unanimité », ajoute de son côté Alain Durand Lasserve.

Aux dires des anti-méthanier, pas une voix ne s’est élevée lors de cette solennelle audition pour défendre le projet de 4Gas.

Alors qu’elle en avait le droit, la société néerlandaise n’a visiblement pas ressenti la nécessité – ou l’envie – de dépêcher à Bruxelles l’un de ses représentants, pas plus que le Grand port maritime de Bordeaux ou la Chambre du commerce et de l’industrie de Gironde.

Didier Quentin a donc pu, sans contradiction, exposer aux membres de la commission des pétitions son analyse du projet, un triple « non-sens » à ses yeux comme aux yeux de tous les opposants au projet : « non-sens énergétique, non-sens économique, non-sens écologique ».

« Un encouragement »

« L’unanimité affichée par les parlementaires européens est pour nous un nouvel encouragement », confie Alain Durand-Lasserve. « Si 4Gas s’obstine et que nous devons entrer dans la deuxième phase de notre combat, nous savons maintenant que nous aurons des appuis qui rendront la réalisation de ce projet de terminal méthanier quasiment impossible. » Le responsable de la commission juridique d’« Une pointe pour tous » ne cache pas, d’ailleurs, sa « confiance ». Selon lui, la société néerlandaise a multiplié les erreurs, a sous-estimé la fronde qu’allait déclencher son projet. « 4Gas est allé jusqu’à distribuer des plaquettes de présentation de son terminal méthanier au Verdon dans lesquelles elle affirmait qu’il ne présentait aucun problème environnemental et que la population locale soutenait le projet. »

Le député européen Marcin Libicki, à l’inverse des dirigeants de 4Gas, se verra accueillir à bras ouverts s’il vient séjourner sur les bords de l’estuaire de la Gironde. « Il existe un droit communautaire. Si nous ne l’appliquons pas, nous nous ridiculiserions », aurait déclaré avec gravité aux membres de la commission qu’il préside. « Marcin Libicki nous a même assuré qu’il s’entretiendrait lui-même de ce dossier avec le ministre français de l’Environnement », ajoute Didier Quentin.

Voilà ce qui s’appelle trivialement « ne pas faire le voyage pour rien ». Source[poll id= »6″]

Laisser un commentaire

Lundi - Sem. 43 2 3 Oct. Saint Jean de Capistran DPremier croissant
Publicité

Votre météo de Arces en direct et Webcam

Météo en 6 langues
Consulter la météo

Quelques photos de la commune


Votre qualité de l'air