Des dégradations en séries

Des dégradations en sériesDes dégradations en séries.La commune d’Arces-sur-Gironde connaît actuellement une vague d’incivilités dont elle se passerait bien volontiers : incendie d’un champ de céréales près du cimetière, squat dans l’église Saint-Martin souillée avec des mégots de cigarette, tapage nocturne, dégradations de biens privés, tags dans l’abribus du giratoire et même un coma éthylique.

Le maire, Yves Pérochain, et son Conseil municipal tiennent à faire savoir qu’ils ne minimisent pas ces incidents et souhaitent que la lutte contre cette petite délinquance soit l’affaire de tous, même et surtout celle des parents concernés.

Une pensée sur “Des dégradations en séries

  • 27 août 2013 à 9 h 57 min :15s
    Permalink

    il est indiqué ceci « Le maire, Yves Pérochain, et son Conseil municipal tiennent à faire savoir qu’ils ne minimisent pas ces incidents et souhaitent que la lutte contre cette petite délinquance soit l’affaire de tous, même et surtout celle des parents concernés ». Faut-il en rire ou en pleurer car lorsque l’on évoque la vitesse très excessive dans la commune (bien supérieur a 50 km/h) cela ne concerne pas le conseille municipal qui minimise cette affaire.Bizarre vous avez dit bizarre ! 🙁