La mairie envisage la construction d’une antenne relais d’une hauteur de 30 mètres

Logo MairieLa mairie envisage la construction d’une antenne relais d’une hauteur de 30 mètres sur les hauteurs du hameau de la Grosse Pierre. Et l’on est obligé de remettre sur la table la franchise de la mairie.

Pourquoi dont celle-ci ne l’a t-elle pas indiqué dans le dernier journal numéro 41 cette possible installation ? par peur que les Arcillons et Arcillonnes savent ce que compte faire la mairie et prendre par surprise les habitants en les mettant sur le fait accompli !

Certain·e·s ne peuvent pas réaliser une construction de 5 mètres de hauteur mais là, 30 mètres cela ne pose pas de souci. Pourquoi ne pas installer les antennes pour mobiles dans le clocher de l’église !

Le 30 juin, une réunion d’information aurait eu lieu mais avec qui et qui était invité ? A priori trop peu de monde. Que fait la mairie du paysage, Dominique Bussereau, président du Conseil Départemental, dit stop aux éoliennes et notre mairie installe des antennes de 30 mètres.

Bien sûr que non, cette antenne relais ne peut pas être construite, surtout aussi proche des habitations. Cette installation ne nuit-elle pas à la Loi Littoral ?
On pensait que les anciennes méthodes de la mairie avaient disparu avec les nouveaux élus mais cela ne semble pas encore être d’actualité. Le secret envers les habitants est encore bien présent.

Dans un autre registre, il était convenu avec la mairie actuelle de déplacer le radar pédagogique tous les mois alternativement entre la direction de Cozes et celle de Talmont, Or que constatons-nous, que le radar a été placé 4 mois cotés Talmont et il a été enlevé au bout d’un mois coté Cozes. Et que l’on ne vienne pas nous dire que cela est dû à la covid-19. C’est cela qu’appelle l’équité côté mairie et bien, il semble que nous n’ayons pas le même point de vue du tout sur ce sujet.

Inscrivez-vous à notre letre d’information