ARCES-SUR-GIRONDE – COMMUNE DU PAYS ROYANNAIS

« Du social à Royan ? »

Ségolène Royal n’avait pas forcément envisagé d’aborder le sujet. Sa présence – rare – à Royan hier (1) se prêtait pourtant à l’évocation du dossier qui fâche entre le Conseil régional Poitou-Charentes et la municipalité locale, la question de la propriété de l’ancien lycée Pierre-et-Marie-Curie.Aidée dans ses réponses, pour leurs aspects les plus concrets, la présidente de la Région n’a eu besoin de personne pour afficher sa détermination. Elle ne nourrit aucun doute sur la question, « le lycée Curie fait partie du patrimoine immobilier du Conseil régional. Il est la propriété de la Région et de ses habitants. » Fermez le ban.

Dubitative. Ségolène Royal a mis en avant, pour thème de son passage à Royan, la problématique de l’emploi et du logement saisonnier, prêtant l’oreille, notamment, aux analyses de la situation résumées à la Mission locale par son président, Michel Priouzeau, et par Danielle Crochet, vice-présidente de l’Agglomération Royan Atlantique. « Pour héberger les saisonniers, la Région ouvre l’été les internats de ses lycées, mais il faut aussi que les communes constituent des réserves foncières dédiées à la construction de logements pour ces travailleurs saisonniers », réclamait vendredi Ségolène Royal.
Des réserves foncières, à en croire la logique de la présidente du Conseil régional, les collectivités locales devraient également en constituer pour permettre la construction d’habitations à loyer modéré. La municipalité royannaise a cette ambition sur l’emprise de l’ancien Curie. Moue dubitative de Ségolène Royal. « Quel est le projet de Royan ? Faire du social ? Ça m’étonnerait. »

« Je n’ai pas confiance ». Énumérez à la présidente de la Région les projets actuels de la ville de Royan en la matière – réhabilitation de la Cité blanche, logements pour saisonniers et accueil temporaire boulevard Clemenceau (notre édition du 27 juin), projet de logements sociaux au lycée Curie -, Ségolène Royal ne renonce pas à sa défiance vis-à-vis de ces intentions et des élus qui les portent. « Moi, je ne crois que ce que je vois. Actuellement, Royan compte (regard vers Régine Joly)? 7% de logements sociaux. Je ne fais pas confiance à une municipalité qui a été incapable de réaliser sur sa commune le minimum de 20 % de logements sociaux. Force est de constater que Royan ne l’a pas fait, la réalité est là. Je suppose qu’à une époque, la munic ipalité aurait eu l’opportunité de réserver des terrains à ce genre d’opérations. J’imagine aussi très bien que sur un tel territoire, il n’est pas facile d’imposer l’idée de créer des logements sociaux aux promoteurs et même à ses propres conseillers municipaux », analyse ironiquement Ségolène Royal.
La présidente du Conseil régional semble inflexible : « Je ne sous-traiterai pas un projet sur un espace aussi important que le lycée Curie à une commune incapable d’arriver aux 20 % de logements sociaux. Je ne braderai pas ce lycée pour l’euro symbolique. » Fermeté visiblement exacerbée par le fait que la commune de Royan a porté devant la justice la question de la propriété de l’ancien établissement.
(1) Ségolène Royal s’est d’abord rendue à Mornac-sur-Seudre, a poursuivi sa visite par une brève rencontre avec des professionnels bénéficiaires de bourses Tremplin à la création d’emplois, à Royan, un passage à la Mission locale, avant de se rendre à Meschers-sur-Gironde et à Barzan, au site archéologique du Fâ. Source

[poll id= »3″]

Laisser un commentaire

40e Fête du Pineau à Eparges

Entrée et spectacles gratuits. Diner champêtre et dansant chaque soir

La Route des Carrelets

Territoires Imaginaires présente : Port-Maran : Déambulation sonore et illuminations des carrelets à partir de 21h30 le dimanche 13 aout 2017.

Samedi - Sem. 33 1 9 Août Saint Jean Eudes XDernier croissant
Publicité

Votre météo de Arces en direct et Webcam

Météo en 6 langues
Consulter la météo

A BARZAN LES VESTIGES NOUS LIVRENT LEURS SECRETS

Lire la suite

Quelques photos de la commune


Votre qualité de l'air