Ségolène Royal la joue zen

Après avoir affronté Nicolas Sarkozy, vous êtes aujourd’hui face à Dominique Bussereau. Qu’en pensez-vous ? Je ne fais aucune attaque personnelle contre les adversaires. Ils n’ont que cela à la bouche, c’est lamentable. Ce que je pense, c’est que lorsqu’on sollicite un mandat, il faut déjà en avoir envie.

Ne pas y aller à contrecoeur. Il est ministre depuis 2002. J’ignore ce qu’il a laissé comme trace dans ses ministères. Il nous a dit récemment être à l’aise dans ses charentaises, ça veut dire qu’il n’a pas fait grand-chose. Il vient de nous annoncer une autoroute ferroviaire électrifiée devant être opérationnelle dès 2011 de Niort à Royan, via Saint-Jean-d’Angély et Saintes. Voilà longtemps qu’il a eu les transports en charge. Comment se fait-il qu’il n’ait pas mobilisé les moyens nécessaires à cette réalisation ? C’est très inquiétant ! Et ses autoroutes de la mer ? Elles sont où ? Ses promesses ne sont pas crédibles, depuis le temps qu’il est en responsabilité. Même chose pour les routes…

M. Bussereau, c’est aussi le ministre de la taxe carbone. Ceux qui sont pour peuvent voter pour lui ! C’est un scandale pour ceux qui ont besoin de leur véhicule pour aller travailler.

Moi, j’ai refusé d’augmenter la taxe sur les produits pétroliers, d’augmenter les impôts. M. Bussereau, ça fait envoyé de l’Élysée, revanchard, cumul des mandats. Source





Edito


 
Voir nos derniers EDITO
 



Inscription à: Arces-sur-Gironde.Com
Votre E-Mail:

 

 

  

Votre météo de Arces en 6 langues + Webcam

Publicité

Quelques photos de la commune

 

Tous formats

Tous formats



Quelques photos


Votre météo de Arces en 6 langues + Webcam