COMMUNE EN PAYS ROYANNAIS

Les centres-villes ont négocié leur redevance

Il y a d’abord un constat. Celui de dépôts de déchets et de cartons s’accumulant dans les rues et recoins de Royan et des communes environnantes.Les délais dépassés, l’entreprise Coved, sur décision de la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique (Cara), ne ramasse plus les déchets des entreprises qui n’ont pas conventionné avec eux dans le cadre de la mise en place de la redevance spéciale.

À charge pour ces dernières de se mettre à jour ou de prendre des dispositions analogues par le biais d’entreprises privées.

L’association Royan Shopping a diffusé un courrier auprès de ses adhérents afin de les inciter à prendre leurs responsabilités.

Le député-maire de Royan, Didier Quentin, estimant «le spectacle désolant», a réaffirmé que les dépôts sauvages ne sont plus tolérables.

Il donne jusqu’au 5 février aux commerçants pour faire le nécessaire, avant d’autoriser les agents de la police municipale à verbaliser.

Mais aussi parce qu’il faut régler cette question avant le début de la saison.

Nous avons été désignés comme de « vilains » profiteurs du système, ce qui est inexact et injuste.

Érick Chaussemiche s’affirme d’ailleurs plutôt favorable à la mesure.

À la sortie, les professionnels doivent pouvoir s’en tirer avec un coût raisonnable.

Chacun peut d’ailleurs venir consulter les conclusions de ces négociations auprès de Royan Shopping.

Chacun doit faire le calcul de ce qu’il a à faire enlever, de ce qui peut être trié, de ce qui doit être jeté avec les ordures ménagères. Source


Laisser un commentaire




On nous communique ceci :

Appel à sensibilisation
Notre Boulangerie d’Arces

Nous lançons un appel aux Arcillonnes et Arcillons pour que le dernier commerce vital à notre commune « la boulangerie » ne soit pas obligé de fermer faute de clients fidèles et assidus.
Nous avons une grande responsabilité mais aussi , l’association locale pour faire vivre notre boulangerie.
Nous savons aussi que certains s’ y rendent à pieds, d’autres réservent leur pain et le prennent en retour du travail, alors si demain vous souhaitez encore bénéficier de ce commerce faites passer l’information.
Le Maire est informé de la situation actuelle de la boulangerie donnons-lui les moyens de préserver celle-ci en la fréquentant plus souvent. Merci – 30/03/2018

Abonnement à notre lettre d’information

Votre météo de Arces en 6 langues + Webcam

Publicité

Quelques photos de la commune