COMMUNE EN PAYS ROYANNAIS

La laie dérange

PHOTO D.PEt ce nouvel animal de compagnie (NAC) n’est ni une mygale velue, ni un iguane, ni un serpent à sonnette, mais un sanglier. Une mademoiselle sanglier pour être précis, autrement dit une laie. Pépette, 2 ans, 70 kilos, aime la compagnie des humains, des poules et de (certains) chiens de chasse. Pépette vit à Arces-sur-Gironde, en Pays royannais, d’amour de ses protecteurs, Jean-Marc et Christelle Pourpoint, et leurs trois enfants.

Mais voilà que Pépette n’a pas que des amis dans le village… En tout cas, une âme charitable et néanmoins anonyme est allée brandir à la préfecture de Charente-Maritime un règlement relatif à la détention d’animaux non domestiques ; règlement où il n’est nullement question de biberon sur le canapé ni de mamours avec les poules, mais plutôt de stérilisation et d’enclos de 50 mètres carrés cerné par 2 mètres de grillage et enfoui jusqu’à 40 centimètres dans le sol.

Pépette a alors été priée de vivre sa vie dans la cour, derrière le pavillon familial, à l’orée du bourg d’Arces, avec les poules et la demi-douzaine de chiens de chasse ; une existence finalement plus adaptée à un animal plutôt armé pour la vie au grand air.

Avec ses amis chiens, Picsou, Fifi et Mémère, elle vient chercher les caresses et guette avec impatience l’heure des repas, quand Jean-Marc va lui servir ses deux gamelles pleines à ras bord de maïs. Repas convivial qu’elle partage avec les poules noires. S



Une réponse à La laie dérange

  • dommage qu’un animal sauvage se trouve ainsi gardé au mépris des lois par un particulier. Il faut dire que la mairie aide beaucoup cette famille pour d’autres raisons celle-là relève d’un certain abus de ….. je vous laisse juge du détournement des fonds publics. Il a bon dos l’assistanat.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Edito

Comme nous l’annoncions dans notre article du 21/04/2018 concernant les fossés qui débordent, cela est arrivé et justement à l’endroit que nous indiquions route de l’estuaire le moulin.  Des maisons ont été inondées, des garages. Il semble que le maire se soit personnellement déplacé pour constater les dégâts. Et une nouvelle fois il aurait indiqué que des buses seraient posées pour l’écoulement de l’eau de pluie. A suivre encore. 12/06/2018

Abonnerez-vous à notre lettre d’information

Votre météo de Arces en 6 langues + Webcam

Publicité

Quelques photos de la commune