Le courrier de la mairie sur leur site relatif au radar pédagogique

Le courrier de la mairie sur leur site relatif au radar pédagogiqueLe courrier de la mairie sur le site relatif au radar pédagogique. Il faut toujours rétablir la vérité quoi qu’il en coute. La mairie a obtenu le prêt d’un radar pédagogique, car un habitant de la commune leur a expliqué comment faire pour l’obtenir. Pour cela, il suffit de lire nos articles pour s’en apercevoir.

En fait, aucune initiative probante, concernant la sécurité des concitoyens de Arces, n’a été entreprise réellement par la mairie sauf à ce que les habitants mettent la pression. Même dans ce cas de figure, ce n’est pas du tout gagné.

Autrement, placer un radar pédagogique rue de la Volette n’a aucune raison sauf à vouloir privilégier certains habitants de cette rue ! Pour les écoles, la vitesse est déjà limitée à 30 km/h.

Maintenant, revenons sur le supposé rétrécissement de la chaussée rue des Fauberts. Ce rétrécissement n’a pas pu avoir lieu car la DDTM l’a refusé, donc la largeur est demeurée à 6,50m au lieu de 6m réclamé. Il y a contre-vérité, à moins de pouvoir prouver les dires par des documents officiels datant de la réalisation de la chaussée. Nous serions les premiers à nous incliner.

À lire également: des méthodes à déplorer et un manque cruel de sécurité

Enfin, M. Le maire précise que les contrôles effectués par des radars mobiles est le fait d’un habitant de Arces-sur-Gironde. Cela prouve bien ce qui est inscrit ci-dessus, car sans les habitants de la commune, il n’y aurait pas d’actions sécuritaires pour les enfants, les riverains, les personnes âgées, les touristes, etc. La délation n’est pas la meilleure méthode et renvoie à de mauvais souvenirs.

Pourtant, M. Le maire devrait revendiquer cette initiative et bien d’autres au lieu de les balancer. Son rôle étant bien de protéger ses concitoyens ! Il est à ce demander si derrière tout cela ne se cache pas des arrières pensées idéologiques ou bien commerciales, voire peut-être les deux.

Il est à noter aussi que la mairie fait tout ce qu’elle peut pour nuire à la démocratie participative en attaquant régulièrement notre site alors que celui-ci est pour le bien de la commune même si des vérités ne sont pas bonnes à dire où écrire. Le fait du roi est révolu.

Pour consulter le courrier de la mairie c’est ici

RSS
Follow by Email