COMMUNE EN PAYS ROYANNAIS

Décès de Victor Lanoux : le pays royannais pleure son brocanteur préféré

Décès de Victor Lanoux : le pays royannais pleure son brocanteur préféréDécès de Victor Lanoux : le pays royannais pleure son brocanteur préféré. Depuis 2007, l’acteur avait subi plusieurs opérations qui l’avaient laissé exsangue, le poussant à une tentative de suicide qu’il avait racontée dans un livre-testament.

Ces dernières années n’ont guère épargné Victor Lanoux qui se disait en sursis, profitant de la moindre étincelle de vie tandis que l’anévrisme le menaçait en permanence.
La première alerte date de 2007 : on lui détecte un anévrisme de l’aorte, il faut opérer rapidement, une chance sur quatre d’y rester ou d’en sortir dans un état végétatif.


Il fait confiance à un ponte, mais l’opération ne se passe pas bien. Il ne s’avoue pas pour autant vaincu, et remonte la pente en ne lâchant rien, soutenu par sa compagne Véronique, rencontrée sur le tournage de Louis la Brocante.

La ténacité paye, l’acteur bouge de nouveau ses membres inférieurs et fait de la rééducation à un rythme intensif. Il finit par récupérer 90 % de ses facultés, épouse Véronique et reprend les tournages, en masquant ses défaillances les plus visibles.

S’il s’accorde encore un verre de whisky en fin de journée, l’acteur arrête complètement la cigarette il tournait à plus d’un paquet par jour.

En 2011, nouvelle alerte : Victor Lanoux souffre d’une micro-fuite aortique et doit repasser sur le billard. Il reprend son chemin de croix en espérant des jours meilleurs.

Les derniers temps, il les passait à Royan, où il avait pris sa retraite au côté de son épouse, aimant se promener sur le front de mer. Dans ses rares interviews, il se disait « en mode marée basse », « mer tranquille », et rejoignait le boulodrome du parc, pour voir ses copains s’affronter sur le terrain. La municipalité, conciliante, avait même aménagé l’accès pour qu’il puisse y accéder avec son fauteuil électrique.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Edito

Comme nous l’annoncions dans notre article du 21/04/2018 concernant les fossés qui débordent, cela est arrivé et justement à l’endroit que nous indiquions route de l’estuaire le moulin.  Des maisons ont été inondées, des garages. Il semble que le maire se soit personnellement déplacé pour constater les dégâts. Et une nouvelle fois il aurait indiqué que des buses seraient posées pour l’écoulement de l’eau de pluie. A suivre encore. 12/06/2018

Abonnerez-vous à notre lettre d’information

Votre météo de Arces en 6 langues + Webcam

Publicité

Quelques photos de la commune